Rouler sans contrôle technique – quels sont les risques ?

Le contrôle technique est un examen complet de l’état de marche de votre véhicule. Depuis 1992, il est obligatoire en France. Si vous avez un véhicule neuf, vous devez effectuer une visite technique avant la 4ème année du véhicule, puis le renouveler tous les 2 ans. Cet examen doit être réalisé dans un centre de contrôle technique agréé par l’État.

Quels sont les risques si on roule sans contrôle technique ?

Si vous roulez sans contrôle technique ou avec un contrôle technique qui n’est plus valide, vous encourez une amende forfaitaire de 135 euros, ainsi que le retrait de votre certificat d’immatriculation.

Si vous payez sous 3 jours, l’amende sera réduite à 90 euros. En revanche, s’il y a un retard de paiement, vous devez payer entre 375 euros à 750 euros. Votre véhicule peut être même immobilisé le temps de fournir un certificat de contrôle technique homologué par un centre technique agréé par l’État.

Ces sanctions sont valables dans le cas d’un défaut de contrôle technique. Lorsque ce dernier porte la mention “Avis défavorable” ou “Avis défavorable pour défaillance critique” et qu’il date de plus de2 mois après cette mention, ou encore si vous ne disposez d’aucun papier qui atteste que vous  avez effectué une contre-visite dans le délai imparti, vous encourez également ces sanctions.

Vous recevez une fiche de circulation provisoire, valable 7 jours, en cas de rétention du certificat d’immatriculation. Vous devez ainsi effectuer les réparations nécessaires ainsi que la contre-visite avant la fin de cette période.

Il est à noter que le défaut de contrôle technique n’entraîne pas la perte de points sur le permis.

Où peut-on effectuer un contrôle technique ?

Pour effectuer l’examen technique de votre véhicule, vous devez vous rendre dans un centre agréé par l’État. Il existe près de 6 500 centres répartis sur l’ensemble du territoire français. Ils ont tous un numéro d’agrément délivré par les préfectures.

Le contrôle technique a été renforcé, depuis le mois de mai 2018. Désormais, il y a 133 points de vérification au lieu de 123 et 610 défaillances au lieu de 410. Ces points de contrôle sont définis par la loi et donne lieu à des avis pouvant être favorables, défavorables ou même défavorables pour défaillance critique.

Peut-on vendre un véhicule sans contrôle technique ?

Pour vendre une voiture d’occasion de plus de 4 ans à un particulier, le contrôle technique est obligatoire. Avant de céder le véhicule, vous devez passer un contrôle technique. En effet, vous devez  présenter un contrôle technique daté de moins de 6 mois si aucune contre-visite n’a été prescrite.

En revanche, si vous vendez votre véhicule auprès d’un professionnel automobile, le contrôle technique n’est pas obligatoire. Il est à noter également que les véhicules de moins de 4 ans, ne sont pas soumis au contrôle technique.

Vous pouvez aussi vendre un véhicule en panne sans contrôle technique.

Pour en savoir plus sur l’obligation du contrôle technique en France : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2878

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *