Comment assurer ma nouvelle voiture ?

Aux termes de la loi française, la souscription d’une assurance auto est obligatoire. En effet, pour être en règle et pour que vous puissiez rouler sur la voie publique avec votre nouvelle voiture, vous devrez souscrire une assurance auto. Et nécessairement procéder à l’immatriculation de votre nouveau véhicule.

A qui s’adresser pour assurer votre nouvelle voiture ?

Selon l’article L324-1 du code de la route, tout conducteur de véhicules à moteur doit être couvert par une assurance garantissant au moins sa responsabilité civile.

En effet, il est strictement interdit de conduire sans assurance. D’ailleurs, avec le nouveau système d’immatriculation, le SIV, vous devez présenter une attestation d’assurance pour pouvoir faire la demande de carte grise.

Vous devez alors vous adresser auprès de votre assureur pour souscrire une assurance auto. Si vous n’en avez pas encore, vous pouvez toujours comparer les différentes offres proposées par les compagnies d’assurance et choisir celle qui vous convient le mieux.

Comment changer d’assurance auto ?

Résilier son contrat

Si vous avez déjà souscrit une assurance auto, vous pouvez résilier ce contrat maintenant que vous êtes propriétaire d’une nouvelle voiture. Cependant, avant toute démarche de changement d’assureur, il est recommandé de demander un relevé d’information auprès de l’ancien assureur si vous avez acquis un véhicule d’occasion.

Ce document vous permettra de faire le point afin de savoir s’il est plus avantageux de changer d’assureur ou pas. Ainsi, si vous tenez à résilier le contrat en cours, vous devez envoyer une demande de résiliation de contrat à la compagnie d’assurance de l’ancien propriétaire dès le lendemain de la transaction.

Ce contrat prend automatiquement fin 10 jours après l’envoi de la note.

Liste des documents à fournir pour la souscription d’une assurance auto

Pour souscrire une assurance auto, vous devez présenter les documents suivants :

  • Le permis de conduire mentionné au contrat d’assurance auto,
  • La carte grise du véhicule,
  • La facture d’achat,
  • Le bon de commande ou tout autre document mentionnant la date de première mise en circulation de la voiture,
  • Le numéro d’immatriculation,
  • Le modèle du véhicule,
  • Le relevé d’information si vous avez déjà souscrit une assurance automobile,
  • Un moyen de paiement accompagné d’un relevé d’identité bancaire afin de permettre le prélèvement bancaire.

Il est à noter que votre véhicule doit être assuré dès la remise des clés. En effet, la loi interdit d’avoir un véhicule non assuré, même s’il ne roule pas. En cas de défaut d’assurance automobile, vous êtes coupable d’un délit et vous risquez les sanctions suivantes :

  • Une amende de 3 750 euros,
  • La suspension de votre permis pour une durée maximale de 3 ans,
  • L’annulation de votre permis assortie de l’interdiction de le repasser pendant une durée maximale de trois ans,
  • L’interdiction de conduire certains véhicules, mêmes s’ils ne nécessitent pas le permis de conduire,
  • La confiscation du véhicule concerné.

Dès que vous achetez un véhicule d’occasion à un particulier, appelez tout de suite votre assurance, avant de repartir avec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *