Achat camping-car et vignette Crit’air

La vignette Crit’air est obligatoire pour pouvoir circuler en camping-car. La règlementation est identique à celle des véhicules de loisirs. C’est pourquoi, lors d’un achat de ce type de véhicule, il est nécessaire de vérifier l’usage qui sera fait de celui-ci ainsi que les agglomérations fréquentées afin de ne pas être dans l’interdiction.

Qu’est-ce que la vignette Crit’air ?

La vignette Crit’air est un certificat de qualité de l’air. Créée par la loi du 17 août 2015 et son décret d’application publié le 30 juin 2016, elle s’applique à tout type de véhicules (hors exceptions).

Son utilisation est liée à la pollution. En effet, si l’atmosphère est trop chargée en particules fines, la ville concernée aura le droit de limiter la circulation sur certains axes routiers. Dans certaines grandes agglomérations de France comme Paris, Grenoble et Lyon par exemple, la mise en place d’une circulation alternée entre les plaques paires et impaires des automobilistes a été instaurée lors de ces périodes chargées en particules fines.

Cette vignette est obligatoire pour pouvoir circuler lors d’un pic de pollution ou en cas de circulation différenciée et dans une zone à faibles émissions (ZFE).

Les informations sur la circulation différenciée ou les changements liés à la vignette Crit’air sont visibles sur le site de la préfecture du département.

Quelles sont les catégories Crit’air ?

Il existe 6 classes de vignettes pour le certificat de qualité de l’air, allant de la catégorie la moins polluante (pastille verte) à la catégorie la plus polluante (pastille grise).

  • Crit’Air 0 : tous les véhicules 100% électriques et roulants à l’hydrogène.
  • Crit’Air 1 :
    • tous les véhicules gaz et hybrides rechargeables.
    • Essence : tous les véhicules essence euro 5 et 6.
  • Crit’Air 2 :
    • Essence : tous les véhicules essence Euro 4 ou immatriculés entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010 inclus.
    • Diesel : tous les véhicules Euro 5 et 6 ou immatriculés à partir du 1er janvier 2011 inclus.
  • Crit’Air 3 :
    • Essence : tous les véhicules Euro 2 et 3 ou immatriculés entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2005 inclus.
    • Diesel : tous les véhicules Euro 4 ou immatriculés entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010 inclus.
  • Crit’Air 4 :
    • Diesel : tous les véhicules Euro 3 ou immatriculés entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2005 inclus.
  • Crit’Air 5 :
    • Diesel : tous les véhicules Euro 2 ou immatriculés entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2000 inclus.

À noter que la norme Euro signifie la catégorie environnementale sur laquelle doit répondre le moteur du véhicule. Cette norme peut se retrouver sur la carte grise du véhicule, dans la section V9, à la fin du code.

Si une ancienne carte grise n’indique pas cette norme Euro, il faut alors se référer à la date de première immatriculation du véhicule.

Les deux données prises en compte pour l’estimation de la catégorie sont la motorisation du véhicule et la date de 1re immatriculation ou la norme Euro e ce véhicule. 

Tarif vignette Crit’air

Le prix d’une vignette Crit’air est estimé à 3,11 euros. Des frais d’acheminement par voie postale sont à rajouter à ce montant. La demande de certificats de qualité de l’air peut se faire en ligne.

La vignette sera expédiée au destinataire, à l’adresse figurant sur le certificat d’immatriculation enregistré lors de la demande.

La vignette Crit’Air, une contrainte pour les camping-cars

La règlementation concernant les vignettes Crit’Air est la même pour tous les véhicules : camping-car avec un PTAC de moins de 3,5 t, voitures…

La circulation en camping-car est restreinte sur certaines agglomérations. Aujourd’hui, de plus en plus de communes françaises mettent en place ce plan d’action environnemental sur la qualité de l’air.

La revente éventuelle du véhicule pourra s’avérer plus difficile dans quelques années, au vu des nouvelles normes mises en place pour améliorer la qualité de l’air.

En revanche, l’ajout d’une vignette Crit’air est sans conséquence pour les usagers ne souhaitant pas circuler dans ces grandes agglomérations concernées par des restrictions de circulation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *