Conduire à l’étranger avec sa voiture : faut-il avoir un certificat d’immatriculation spécifique ? Quels sont les documents à apporter ?

Vous programmez un voyage à l’étranger et vous prévoyez de conduire votre voiture sur place ? Il faut savoir que votre permis de conduire français ne suffit pas toujours pour conduire à l’étranger. Les pièces à présenter sont différentes, selon les pays. Il est donc nécessaire de se renseigner auprès des autorités étrangères pour éviter les mauvaises surprises.

Conduire à l’étranger : quels sont les documents officiels à apporter ?

Pour pouvoir conduire votre voiture en Europe, vous devez apporter les documents suivants :

  • votre permis de conduire français en cours de validité,
  • le certificat d’immatriculation,
  • une attestation d’assurance automobile internationale,
  • un exemplaire d’un constat de déclaration d’accident.

En savoir plus en consultant notre article : « Comment commander un permis international ? »

Il est bon de savoir qu’il est formellement interdit de circuler avec des photocopies de ses papiers officiels.

Lorsque vous voyagez en dehors des pays européens, il est important de se renseigner sur le permis nécessaire pour conduire un véhicule sur place. En effet, dans certains pays, il est obligatoire d’avoir un permis international ou une autorisation temporaire de conduire sur place pour pouvoir circuler.

Il est à noter que le permis international n’est valide que s’il est accompagné de votre permis français.

Conduire à l’étranger : y a-t-il des spécificités pour la carte grise ?

Pour conduire à l’étranger, vous devez apporter le certificat d’immatriculation de votre véhicule. Il est obligatoire de présenter l’original. En effet, il est formellement interdit de circuler avec la photocopie de ce document officiel.

Vous ne pouvez pas non plus conduire à l’étranger avec une carte grise barrée, sauf si vous souhaitez l’exporter et que vous allez l’immatriculer dans un autre pays. Cependant, il convient de se renseigner auprès de l’ambassade ou du consulat si ce pays vous permet de circuler avec la carte grise barrée.

Sachez également que vous ne pourrez pas rouler à l’étranger avec un certificat provisoire d’immatriculation, car il permet de circuler uniquement sur le territoire français pendant 1 mois. Vous devez donc attendre la réception de votre carte grise définitive pour pouvoir circuler à l’étranger.

En revanche, vous pouvez circuler à l’étranger si vous avez un CPI WW. Cependant, la validité internationale d’un CPI WW français reste soumise à l’accord de l’État dans lequel vous souhaitez vous rendre. En outre, un CPI WW a une durée de validité différente de celle du CPI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *