Obtenir une vignette Crit’Air pour ma moto

La vignette Crit’Air est un dispositif mis en place le 1er janvier 2016. Il permet de limiter la circulation de certains véhicules qui polluent l’air. Les motos et les deux-roues motorisés sont également concernés par ce système. Sachant qu’il existe des vignettes Crit’Air spécialement pour les motos, nous vous en disons plus dans cet article. 

Quelle vignette pour ma moto ?

Les vignettes Crit’Air sont classées par couleur et numéro. La vignette vous sera attribuée en fonction de la date de première immatriculation de votre moto, ainsi qu’en fonction du niveau de pollution de votre engin :

  • Crit’Air moto 0 de couleur verte, est destinée aux motos fonctionnant uniquement à l’électricité ou à l’hydrogène.
  • Crit’Air moto 1 de couleur violette correspondant à la norme Euro 4, est destinée aux motos immatriculées à partir du 1er janvier 2017. Cette vignette est également faite pour les motos hybrides rechargeables. 
  • Crit’Air moto 2 de couleur jaune correspondant à la norme Euro 3. Elle est faite pour les motos immatriculées entre le 1er janvier 2007 au 31 décembre 2016. 
  • Crit’Air moto 3 de couleur jaune correspondant à la norme Euro 2. Elle est destinée aux motos immatriculées entre le 1er juillet 2004 et le 31 décembre 2006.
  • Crit’Air moto 4 de couleur marron est faite pour les motos immatriculées entre le 1er juin 2000 et le 30 juin 2004. 

Notez que les motos immatriculées avant le 1er juin 2000 ne peuvent plus obtenir de vignette Crit’Air. 

Comment obtenir ma vignette Crit’Air ?

Pour demander la vignette Crit’Air pour votre moto, nul besoin de se déplacer. Vous pouvez parfaitement effectuer les démarches en ligne. Il vous suffit de remplir un formulaire. Après avoir payé le prix de la vignette, il ne vous reste plus qu’à patienter 48 heures en moyenne pour recevoir votre certificat qualité de l’air par courrier. 

Une fois que vous aurez obtenu votre vignette Crit’Air, il ne vous restera plus qu’à la coller sur la fourche de votre deux-roues. 

Les conséquences de l’absence d’une vignette 

Si vous circulez sans vignette Crit’Air dans une zone à circulation restreinte lors d’un pic de pollution, vous pourriez être sanctionné. En effet, vous devrez payer une amende allant de 68 euros à 180 euros. Notez que les zones à circulation restreinte se trouvent actuellement dans les grandes villes telles que Paris, Lyon, Lille, Grenoble, Toulouse et Strasbourg.

Par ailleurs, falsifier une vignette et circuler pendant les périodes d’interdiction sont également passible d’une amende.

Professionnel agréé Ministère de l'Intérieur

Nos derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *