Voiture immatriculée à l’étranger : faut-il une vignette Crit’Air ?

Dans l’objectif de diminuer l’émission des gaz à effet de serre et réduire le niveau de pollution dans les grandes villes, la vignette Crit’Air a été mise en place. Plusieurs villes comme Paris, Annecy, Strasbourg, Cannes et Nice requièrent ce certificat. Pour les voitures immatriculées en France, l’administration a mis en place une procédure spécifique, de même pour les véhicules immatriculés à l’étranger.

Qu’est-ce qu’une vignette Crit’Air ?

La vignette Crit’Air est un certificat permettant de déterminer la qualité de l’air émise par une voiture. Elle est obligatoire afin de circuler dans les ZFE (Zones à Faibles émissions), ainsi que dans localités où le pic de pollution atteint un certain niveau. La pastille est collée sur le pare-brise du véhicule afin de permettre aux autorités de procéder à un contrôle.

La mise en place de la pastille Crit’Air ainsi que la circulation différenciée figure parmi les solutions adoptées afin de réduire le taux de pollution. Pendant les pics de pollution, les véhicules dépourvus du certificat Crit’Air ne peuvent pas circuler.

Afin de déterminer la qualité de l’air émise par un véhicule, six niveaux ont été mis en place. Le certificat est délivré en fonction de plusieurs paramètres comme :

  • La motorisation du véhicule ;
  • Le type de véhicule et de carburant (essence, diesel, électrique) ;
  • La date de sortie du véhicule.

Si vous roulez dans une ZFE ou lors de pics de pollution sans vignette Crit’Air, vous êtes passible d’une amende de 135 euros.

Les dispositions spécifiques pour les voitures immatriculées à l’étranger

Pour les véhicules immatriculés à l’étranger, la vignette est aussi obligatoire pour pouvoir rouler en France, lors de pics de pollution ou dans les ZFE. Il faut savoir que le prix de la vignette Crit’Air est plus élevé, compte tenu du fait que la demande est soumise à une procédure particulière.

Le certificat d’immatriculation de la voiture devra être joint au dossier. La pastille sera envoyée par courrier à l’adresse communiquée par le propriétaire.

Il est impératif de connaître les normes de classement au niveau de l’Euro. Ces normes permettent de déterminer le niveau de pollution émise par le véhicule immatriculé à l’étranger.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires :

Categories

Les dernières actus