Vignette Crit’Air à Dijon, une ZFE-mobilité se prépare

Autrefois ZPAd, la ville de Dijon deviendra bientôt une ZFE-mobilité. Quelles sont les voitures concernées et quel est le périmètre ?

Il y a 5 ans, les habitants de Dijon profitaient encore d’une bonne qualité de l’air. En effet, la ville était la seule grande ville en France à respecter les normes de qualité de l’air de l’OMS. Malheureusement, ce n’est plus le cas et les autorités se trouvent maintenant dans l’obligation de mettre en place une ZFE-mobilité.

Dijon - ZFE circulation

Qu’est-ce que la vignette Crit’Air ?

La vignette Crit’Air est un autocollant coloré qui sert à définir le niveau de pollution d’un véhicule. Le dispositif comprend 6 classes avec des pastilles de différentes couleurs qui sont numérotées de 0 à 5. Plus le chiffre est élevé, plus le véhicule est polluant.

Ainsi, les véhicules les plus émissifs sont facilement identifiés et interdits de circulation dans certaines zones. Les restrictions peuvent être ponctuelles ou permanentes. 

Lutte contre la pollution atmosphérique à Dijon, comment est la situation actuelle ?

Actuellement, la qualité de l’air est encore bonne la majorité du temps à Dijon. Cela est dû aux nombreuses mesures mises en place par les autorités pour lutter contre la pollution, tout comme c’est le cas à Colmar. Le centre-ville est uniquement accessible aux piétons par exemple. En outre, les habitants sont incités à utiliser les moyens de transport écologiques tels que les bus hybrides.

Autre mesure : lors des pics de pollution, si certaines conditions sont remplies, une circulation différenciée peut être mise en place. La zone et les véhicules concernés par cette mesure sont définies au cas par cas.

Application de la vignette Crit’Air et ZFE-mobilité à Dijon

Comme la plupart des grandes métropoles de France, la ville de Dijon qui compte plus de 150 000 habitants, doit avoir une ZFE d’ici 2025. La création de la zone est obligatoire, même si la qualité de l’air en ville est encore bonne.

Lorsque la ZFE sera effective, les vignettes seront alors obligatoires pour tous les véhicules motorisés qui circulent et stationnent en ville. Notez que ces mesures seront valables de façon permanente, toute l’année.

Le périmètre

Il convient de préciser que toute la ville de Dijon est déjà une Zone de protection de l’air départementale ou ZPAd. La ZFE devrait alors couvrir le même périmètre. Et elle pourrait même s’étendre sur les axes suivants:

  • l’A6 qui relie Paris et Lyon
  • l’A31 entre la commune de Nancy et Dijon
  • l’A39 en direction de Bourg-en-Bresse

Les voitures concernées par la ZFE-mobilité

L’objectif de la ZFE et de la vignette Crit’Air est de promouvoir le recours aux moyens de transport écologiques. Les automobilistes propriétaires d’un véhicule polluant devront alors effectuer un changement. Heureusement, la transition se fera en douceur, car les voitures les plus polluantes ne seront bannies que progressivement.

La première année, ce seront les véhicules non classés et les véhicules de la classe Crit’Air 5. Ensuite, ce sera au tour des véhicules classe Crit’Air 4. Enfin, les véhicules avec la vignette Crit’Air 3 viendront s’ajouter à la liste des voitures interdites de circulation et de stationnement à Dijon.

Si tout se déroule bien, seuls les véhicules écologiques (vignette Crit’Air 0, 1 et 2) composeront le parc automobile à Dijon dans quelques années.

Vignette Crit’Air et sanctions

Lors de l’activation de la circulation différenciée, des sanctions sont prévues pour les automobilistes qui ne respectent pas le règlement. Si vous circulez dans une zone avec une vignette Crit’Air non autorisée par exemple, vous vous exposez au paiement d’une amende. Les autorités peuvent même immobiliser votre véhicule et l’envoyer à la fourrière.

Par ailleurs, lorsque la ZFE-mobilité à Dijon sera active, les mêmes sanctions s’appliqueront avec une amende de 68 euros pour les voitures légères et une amende de 135 euros pour les poids lourds.

Notez que l’utilisation d’une fausse vignette, d’un macaron illisible ou mal apposé sont aussi des faits punissables.

Acheter sa vignette Crit’Air à Dijon, comment faire ?

Étant donné que la vignette Crit’Air est désormais obligatoire à Dijon, vous devez en faire la demande dès à présent si vous souhaitez continuer à circuler et stationner en ville.

Quels sont les documents nécessaires ?

La commande d’une pastille éco ne nécessite l’envoi d’aucune pièce justificative. Toutefois, il est préférable de toujours vous munir de la carte grise au moment de la demande. Ce document est crucial, car il renferme toutes les informations dont vous pourriez avoir besoin pour compléter le formulaire.

Attention, il faut une carte grise à jour, surtout au niveau de l’adresse du propriétaire. Si vous avez déménagé, effectuez donc un changement d’adresse sur le site de l’ANTS (Agence nationale des titres sécurisés) avant de commander la pastille.

Quelle est la procédure à suivre ?

La procédure de demande d’une vignette Crit’Air est simple et rapide. Dans un premier temps, allez sur le site officiel du gouvernement, car la commande ne peut se faire qu’en ligne.

Ensuite, remplissez correctement le formulaire sur la plateforme. Indiquez toutes les informations nécessaires : type de voiture, immatriculation, âge, motorisation, nom et prénoms du propriétaire, adresse, … Assurez-vous qu’il n’y a aucune erreur.

Puis, payez 3,70 euros par carte bancaire hors frais de dossier. Ce montant comprend les frais d’affranchissement et le prix du macaron.

Il ne vous reste plus qu’à patienter. Normalement, la vignette devrait vous parvenir par voie postale sous 10 jours. Cependant, le délai de traitement peut être plus long en fonction du nombre de dossiers reçus. 

Professionnel agréé Ministère de l'Intérieur

Les derniers articles