Vignette Crit’Air à Clermont-Ferrand

La pollution atmosphérique constitue un danger pour la population. En effet, une mauvaise qualité de l’air peut causer des maladies respiratoires chez les personnes les plus sensibles (les nouveau-nés, les enfants et les seniors). Afin de lutter contre ce fléau à Clermont-Ferrand, la vignette Crit’Air pourrait bientôt être obligatoire.

Comprendre le fonctionnement de la vignette Crit’Air

Avez-vous déjà entendu parler de la vignette Crit’Air ? C’est un dispositif, également connu sous le nom de Certificat qualité de l’air, qui permet d’identifier les voitures les plus polluantes. Pour cela, on compte sur des pastilles de différentes couleurs, classées de 0 à 5.

Les véhicules les plus écolos, comme les voitures 100 % électriques ou à l’hydrogène, sont classés Crit’Air 0. Quant à la vignette Crit’Air 1, elle regroupe tous les véhicules gaz et les hybrides rechargeables. Elle comprend aussi les deux roues, tricycles et quadricycles à moteur de la norme Euro 4, les voitures essence de la norme Euro 5 et 6, les véhicules utilitaires légers de la norme Euro 5 et 6 et les poids lourds immatriculés à partir du 1er janvier 2014.

En revanche, il existe certaines voitures qui ne peuvent pas entrer dans la classification Crit’Air, car elles sont trop polluantes. Ce sont les :

  • voitures particulières immatriculées avant le 31 décembre 1996,
  • utilitaires mis en circulation avant le 30 septembre 1997,
  • poids lourds avant le 30 septembre 2001,
  • autocars avant le 30 septembre 2001,
  • motos et les scooters avant le 31 mai 2000.

Si vous souhaitez connaître la classification de votre véhicule, vous pouvez utiliser le simulateur.

Comment fonctionne le dispositif Crit’Air à Clermont-Ferrand ?

Selon la loi d’orientation des mobilités (LOM), la métropole de Clermont-Ferrand devrait mettre en place sa ZFE d’ici 2025.

En attendant l’étude de ce projet, ainsi que son application, une zone de protection de l’air départementale (ZPAd) recouvre tout le département du Puy-de-Dôme. Cette dernière est activée uniquement en cas de pic de pollution, lorsque les seuils réglementaires de polluant sont dépassés comme c’est actuellement le cas pour la ville de Saint Etienne.

Ainsi, lors de ces épisodes, l’utilisation de la vignette Crit’Air est obligatoire.

Il faut savoir qu’il existe deux seuils de pollution à Clermont-Ferrand: les seuils d’information et de recommandation et les seuils d’alerte avec deux niveaux (N1 et N2). Le dispositif Crit’Air n’est mis en place que si les seconds seuils sont atteints.

  • Niveau d’alerte 1

Les mesures qui s’appliquent concernant le transport sont la réduction de la vitesse de 20 km/h sur tous les axes routiers où la vitesse maximale autorisée dépasse 90 km/h.

  • Niveau d’alerte 2

Dans ce cas, une circulation différenciée est mise en place. La zone d’application et les voitures concernées sont définies selon la nature et l’intensité de la pollution atmosphérique.

Quelles sont les sanctions liées à la vignette Crit’Air ?

Que vous conduisiez une voiture particulière, un utilitaire, un deux-roues ou un poids lourd, vous risquez des sanctions si vous ne respectez pas le règlement lié à la vignette Crit’Air. En effet, si vous circulez dans une ZFE mobilité sans la pastille eco, vous devrez payer une amende de 68 euros. Attention, le montant de l’amende peut même aller jusqu’à 450 euros.

Par ailleurs, une sanction s’applique également si vous ne respectez pas les règles lors d’une circulation différenciée. Et si l’infraction est grave, les autorités pourront même décider d’immobiliser votre véhicule et de l’envoyer à la fourrière.

Autres infractions passibles d’une amende :

  • l’utilisation d’une vignette Crit’Air contrefaite
  • le déplacement dans une ZFE avec une voiture non autorisée

Où trouver une vignette Crit’Air à Clermont-Ferrand ?

Pour éviter toutes les sanctions citées plus haut, le mieux serait d’équiper votre voiture d’une vignette Crit’Air dès à présent. Et heureusement, la démarche pour en faire la demande est vraiment simple. Nul besoin de vous déplacer, rendez-vous directement sur le site Crit’Air ou remplissez le formulaire accessible en haut de page. Une fois sur la plateforme, vous devez remplir le formulaire de demande. Pour cela, inscrivez toutes les informations concernant le véhicule comme la date et le numéro d’immatriculation.

Des informations concernant le propriétaire du véhicule seront également demandées. Vous les trouverez dans votre carte grise qui doit être à jour. Si votre carte grise contient une vieille adresse, pensez d’abord à effectuer un changement avant de faire la demande de la pastille éco.

Après avoir rempli le questionnaire, payez avec votre carte bancaire. Le prix de la vignette est de 3,70 euros, frais de port inclus (hors frais de dossier éventuels).

Vos informations seront traitées et validées. Puis, la vignette sera envoyée par voie postale à l’adresse que vous avez indiquée dans le formulaire. Normalement, il faut un délai de 10 jours pour recevoir l’autocollant.

À la réception de la vignette, vous devrez l’apposer sur le pare-brise avant de votre véhicule de façon bien visible: à l’intérieur, sur la partie inférieure droite.

S’il s’agit d’un deux ou trois roues, placez-la sur la fourche.

Professionnel agréé Ministère de l'Intérieur

Les derniers articles