Bonus écologique : les aides à l’achat d’une voiture vont augmenter

La crise sanitaire a fortement affecté le secteur automobile. Selon une statistique parue récemment, les ventes des véhicules neufs particuliers ont baissé jusqu’à plus de 70 %. Face à cela, le président de la République Emmanuel Macron a mis en place un plan de relance pour encourager l’achat d’un véhicule électrique et hybride rechargeable. Depuis le 1er juin, l’État accorde une aide financière exceptionnelle pour l’acquisition d’une voiture plus propre et moins polluante. Le point sur le sujet.

Bonus écologique pour l’achat d’un véhicule électrique

Le gouvernement a décidé d’accorder une aide financière aux particuliers qui envisagent de faire l’acquisition d’un véhicule 100 % électrique. Ils vont bénéficier d’un bonus écologique de 6 000 à 7 000 € pour l’achat d’une voiture électrique dont le prix est inférieur ou égal à 45 000 €.

Et ce n’est pas tout, ce bonus écologique s’adresse également aux entreprises et collectivités. Pour ces dernières, le montant de l’aide est limité à 5 000 € pour l’achat d’un véhicule électrique d’une valeur inférieure à 45 000 €.

Il est important de préciser que ce bonus écologique est temporaire. Il est valable seulement jusqu’à 31 décembre 2020.  Pour soutenir ce plan de relance de l’industrie de l’automobile, l’État prévoit de mettre en place 100 000 bornes électriques en 2021.

Bonus pour l’achat d’un véhicule hybride rechargeable

Si le bonus écologique pour l’achat d’un véhicule hybride rechargeable a été supprimé en janvier 2018, aujourd’hui, le gouvernement a décidé de le rétablir. Une somme de 2 000 € sera accordée aux particuliers et professionnels pour l’acquisition d’une voiture hybride rechargeable.  

Pour en bénéficier, le véhicule en question doit répondre à quelques critères. Seules les voitures neuves sont concernées par cette aide financière. Son prix doit être inférieur ou égal à 50 000 € et elles doivent proposer une autonomie supérieure à 50 km.

Une prime de conversion plus généreuse

Dans le cadre du plan de relance du secteur automobile, le gouvernement a décidé d’élargir la prime de conversion pour l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion récente. A préciser que cette aide financière est valable pour les 200 000 premiers véhicules vendus à compter du 1er juin.

Cette mesure de plan de relance a été établie pour être accessible à tous publics : jusqu’à 75 % des foyers peuvent en bénéficier contre 50 % pour les primes actuelles.  Pour être éligible à ce programme, il faut avoir un revenu fiscal inférieur ou égal à 18 000 € contre 13 489 € pour le montant en vigueur.

Montant de la prime de conversion 

En ce qui concerne le montant de la prime de conversion accordée, elle sera de 3 000 € pour l’acquisition d’une voiture thermique, essence ou encore diesel.

Pour les voitures électriques, hybride rechargeable et le retrofil électrique, la prime de conversion s’élève à 5 000 €. De plus, il est également possible de mettre à la casse les voitures Crit’air 3 (véhicule à essence immatriculée  avant 2006 ou un diesel immatriculé avant 2011).

Les propriétaires du véhicule qui habitent dans une zone à faible émission peuvent bénéficier d’une surprime allant jusqu’à 2 000€. Ce qui est également intéressant c’est que la prime à la conversion est cumulable avec le bonus. L’acheteur pourra ainsi avoir 7 000 € de bonus écologique et 5 000 € de prime à la conversion soit une prime de 12 000 € au total.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *