Paris : les motos et scooters devront payer le stationnement à partir de 2022

Stationnement Paris

La nouvelle est tombée : à partir de l’année prochaine, les propriétaires et utilisateurs de deux-roues devront mettre la main au portefeuille. En effet, à compter de 2022, ils vont devoir payer leur place de stationnement à Paris. Cette règle prévaut pour les motos et scooters, quelles que soient leur puissance et cylindrée. Seuls les modèles électriques ne seront pas concernés par cette mesure. Faisons le point sur cette réforme du stationnement dans la capitale.

Motos et scooters : fin du stationnement gratuit en 2022

Selon l’annonce de David Belliard, élu en charge de la transformation de l’espace public, des transports, des mobilités, du code de la rue et de la voirie, dès 2022, tous les deux-roues devront payer pour stationner. Cette grande réforme qui faisait partie de la campagne d’Anne Hidalgo vise à désencombrer l’espace public pour mieux répondre à des enjeux écologiques et sanitaires.

En contrepartie de l’instauration du stationnement payant, la mairie de la capitale s’engage à créer 5 000 nouvelles places de stationnement pour les motos et scooters. Ce qui fera donc 45 000 places pour les deux-roues.

Quid du prix de stationnement pour les deux roues ?

Les futurs tarifs applicables seront équivalents à 50 % de ceux mis en place pour les voitures. Dans les détails, il faudra payer environ 3 euros de l’heure dans le centre de Paris et 2 euros de l’heure dans les arrondissements extérieurs. Pour réduire les coûts, les utilisateurs de deux-roues pourront souscrire à un abonnement.

Pour profiter de tarifs préférentiels, les conducteurs de deux-roues devront se tourner vers les cartes de stationnement (résident, professionnel ou visiteur). Un résident de Paris pourra bénéficier d’une carte de stationnement résidentiel de 22,50 € par an lui permettant de se garer près de son domicile. Un Pass 2RM sera mis à disposition des usagers habitant en dehors de la capitale. À payer directement auprès du délégataire du parc concerné, ce pass permettra d’avoir accès à 100 parcs de stationnement en sous-sol. Le prix de l’abonnement dépend de la zone : 

  • 90 € par mois soit 1,20 euros de l’heure dans le centre de Paris (du 1er au 11e arrondissement) ;
  • 70 € par mois soit 80 centimes de l’heure en périphérie (du 12e au 20e arrondissement).

En ce qui concerne les professionnels, ils paieront un tarif égal à 50 % du tarif résident voiture tandis que les bénéficiaires de la carte PRO mobile (attribuée exclusivement aux artisans et commerçants) pourront bénéficier d’un tarif de 50 centimes d’euros par heure. 

Notons que l’interdiction de stationner sur les trottoirs reste de rigueur et sera sanctionnée plus sévèrement. En effet, dans le centre de Paris, le prix de la contravention passera de 50 à 75 euros dans le centre et de 35 à 50 euros en périphérie.

Les professionnels du soin à domicile et les propriétaires de deux-roues électriques épargnés

Pour favoriser la transition écologique et pousser le marché vers une mobilité plus verte, la nouvelle réforme ne concerne pas les deux-roues électriques. En effet, ces derniers pourront continuer à se garer gratuitement dans la capitale. Cette gratuité du stationnement sera également accordée aux professionnels du soin à domicile qui utilisent un deux-roues à moteur thermique pour se déplacer.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires :

Categories

Les dernières actus