Surcharge du PTAC : qu’est-ce que je risque ?

La mise en circulation d’un véhicule doit répondre à certaines restrictions pour garantir la sécurité des biens (infrastructures publiques et privées) et de tous les usagers de la voie publique. Le respect du PTAC (poids total autorisé en charge) en fait partie. Afin de confirmer la régularité de votre situation par rapport au respect du PTAC, nous vous livrons à travers cet article comment effectuer cette vérification.

Le PTAC, c’est quoi ?

Le PTAC, également connu sous l’appellation masse maximale techniquement admissible est la masse maximale à charge du véhicule. Il est constitué par le poids à vide du véhicule et la charge utile incluant les bagages, le conducteur, les passagers et la remorque.

La valeur du PTAC de chaque véhicule est déterminée par son fabricant et inscrite sur la carte grise du véhicule au repère F3. Le poids à vide du véhicule est renseigné au repère G1. Pour la remorque, son poids à vide est inscrit au repère G1 et son PTAC au F2.

La catégorie de permis de conduire adaptée au PTAC de votre véhicule

Une catégorie de permis de conduire répond à un PTAC bien défini :

  • Catégorie B : le PTAC du véhicule doit être inférieur à 3500 kg et le PTAC de la remorque ne doit pas dépasser 750 kg.
  • Catégorie BE : la somme totale des PTAC du véhicule et de la remorque est comprise entre 4250 kg et 7000 kg.
  • Catégorie C1 : le PTAC du véhicule est compris entre 3500 kg et 7500 kg, tandis que le PTAC de la remorque ne doit pas dépasser 750 kg.
  • Catégorie C1E : le PTAC du véhicule est compris entre 3500 kg et 7500 kg avec l’attelage d’une remorque dont le PTAC est supérieur à 750 kg.
  • Catégorie C : le PTAC est supérieur à 3500 kg et le PTAC de l’attelage est inférieur ou égal à 750 kg.
  • Catégorie D : le PTAC du véhicule est inférieur à 3500 kg et celui de l’attelage est inférieur ou égal à 750 kg.

Le cas particulier des remorques

Les remorques prennent en considération d’autres éléments :

Système de freinage

Les remorques dont le PTAC dépasse 750 kg doivent impérativement être munies d’un système de freinage.

Carte grise et immatriculation

Si le PTAC de votre remorque est inférieur ou égal à 500 kg, elle ne disposera pas d’une carte grise. Son immatriculation sera la même que celle du véhicule tracteur. Son poids à vide, son PTAC et ses dimensions seront renseignés par une simple plaque du constructeur.

Au-delà de 500 kg, la remorque aura une carte grise distincte et une immatriculation propre. Si vous achetez ce type de remorque d’occasion, vous devrez effectuer un changement de titulaire de carte grise.

Les impacts du non-respect du PTAC

Le non-respect du PTAC impacte sérieusement la conduite du véhicule en terme de sécurité. Effectivement, le dépassement du PTAC peut aboutir à une perte de contrôle dans les virages (glissade ou sortie de route), un allongement important de la distance de freinage, une crevaison ou un éclatement de pneus…

En tant qu’infraction au Code de la route, le dépassement du PTAC expose le conducteur du véhicule à une amende de 4ème ou de 5ème classe, selon le cas. Le montant de l’amende varie entre 135 euros et 1500 Euros. Par contre, l’immobilisation immédiate du véhicule ne sera prononcée que si la surcharge est supérieure à 5% du PTAC du véhicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *