Vignette Crit’Air à Asnières-sur-Seine : commandez votre pastille

Comme dans la plupart des grandes villes de France, la pollution atmosphérique due au trafic routier est un problème majeur à Asnières-sur-Seine. En effet, même si la qualité de l’air y est assez bonne, les épisodes de pollution sont de plus en plus fréquents.

Afin de lutter contre ce fléau qui présente un énorme danger pour la santé des habitants, la ville a intégré la ZFE-mobilité de la métropole du Grand Paris. Cela a entraîné de nombreux changements en ce qui concerne les règles de circulation.

Asnières-sur-Seine centre ville circulation

Comprendre le fonctionnement de la vignette Crit’Air

La vignette Crit’Air est un dispositif mis en place en France depuis 2017. Elle sert à classer les véhicules motorisés (deux-roues, tricycles, quadricycles, voitures légères, poids-lourds) en fonction de leur taux d’émission de polluants et de particules fines.

La vignette est disponible sous différentes couleurs (verte, mauve, jaune, orange, bordeaux, grise) et elle est numérotée de 0 à 5. Plus le chiffre est élevé, plus la voiture est polluante.

Notez que la classification des véhicules se fait sur la base de plusieurs facteurs: le type de véhicule (deux-roues, véhicule utilitaire, voiture particulière, poids lourd…), le type de moteur (diesel, essence) et la norme européenne d’émissions polluantes ou norme Euro.

Toutefois, certains véhicules ne peuvent entrer dans le classement, car ils sont considérés comme étant trop polluants. C’est le cas des véhicules de la norme Euro 1 et avant, immatriculés avant le 31 décembre 1996.

Comment s’applique le dispositif Crit’Air à Asnières-sur-Seine ?

La ZFE-mobilité à Asnières-sur-Seine

La ville d’Asnières-sur-Seine se trouve dans la banlieue nord-ouest de Paris, c’est pour cela qu’elle a demandé à intégrer la ZFE-mobilité de la métropole du Grand Paris en 2021.

Pour rappel, la ZFE-mobilité de la métropole comprend toute la zone à l’intérieur de la A86. Et vous l’aurez compris, la vignette Crit’Air est obligatoire dans ce périmètre. 

En outre, lors des pics de pollution, une circulation différenciée peut être déclenchée à Asnières-sur-Seine. Dans ces cas, les véhicules trop polluants peuvent être temporairement interdits de circulation dans une zone clairement définie.

Les voitures concernées

L’application du dispositif Crit’Air se fait progressivement. Pour le moment, les véhicules non classés et les engins classés Crit’Air 5 et 4 sont bannis du réseau routier à Asnière-sur-Seine. L’interdiction est valable du lundi au vendredi, de 8h à 20h pour les poids-lourds et de 08h à 20h pour les autres véhicules polluants.

Et cette année, l’interdiction devrait aussi s’étendre aux véhicules avec l’autocollant Crit’Air 3.

Comment obtenir une vignette Crit’Air à Asnières-sur-Seine ?

Vous n’avez pas votre vignette Crit’Air? Il n’est pas encore tard pour faire votre demande. Voici les étapes à suivre pour obtenir votre pastille éco à Asnières-sur-Seine.

  1. Allez sur le site officiel du gouvernement ou remplissez le formulaire administratif accessible en haut de page ;
  2. Munissez-vous de la carte grise à jour ;
  3. Remplissez le formulaire de demande avec les bonnes informations (date d’immatriculation, type de moteur du véhicule, nom et prénom du propriétaire…)
  4. Payez le prix de la vignette et le frais d’acheminement, un total de 3,70 euros

Votre demande sera traitée et l’autocollant sera expédié en une dizaine de jours par voie postale. Lorsque vous obtiendrez la vignette, apposez-la sur le pare-brise de votre voiture, ou sur la fourche de votre deux-roues.

Notez que la vignette est valable toute la durée de vie du véhicule. À moins que la pastille ne soit abîmée ou illisible, vous n’aurez pas à demander une nouvelle vignette.

Quelles sont les sanctions liées à la vignette Crit’Air ? 

Maintenant que les vignettes Crit’Air sont obligatoires à Asnières-sur-Seine, des sanctions sont prévues pour les conducteurs qui ne respectent pas la réglementation.

Voici une liste des infractions liées au dispositif:

  • circuler dans la ZFE-mobilité sans vignette Crit’Air
  • circuler dans une ZFE avec un véhicule non autorisé
  • ne pas respecter les conditions lors d’une circulation différenciée
  • stationner de façon permanente à l’intérieur de l’autoroute sans pastille éco
  • utiliser une fausse vignette, une vignette non conforme ou illisible

En général, la sanction qui s’applique est une amende dont le montant varie entre 68 euros (voitures légères) et 135 euros (poids-lourd). Mais dans certains cas, les officiers peuvent aussi immobiliser le véhicule et l’envoyer en fourrière.

Quelles sont les aides disponibles ?

Le bannissement des véhicules les plus émissifs comporte de multiples avantages pour les habitants d’Asnières-sur-Seine : assainissement de l’air, amélioration de la qualité de vie de la population, réduction de la nuisance sonore…

Malgré ces bienfaits, c’est une mesure lourde de conséquences pour les automobilistes qui doivent changer de véhicule. En effet, tout le monde n’a pas la possibilité d’acquérir une voiture neuve ou une voiture d’occasion.

Heureusement, de nombreuses aides sont disponibles pour soutenir les ménages aux revenus modestes.

D’abord, vous avez la possibilité d’acheter un véhicule moins polluant grâce à un prêt à taux zéro. Ensuite, il existe d’autres aides comme la prime à la conversion, le bonus écologique et le dispositif « Métropole Roule Propre !

Notez que ces aides peuvent être cumulées et si vous êtes éligible, vous pourriez obtenir un total de 12 000 euros pour une voiture d’occasion et 19 000 euros pour une voiture neuve.

Par ailleurs, si vous souhaitez acheter un deux-roues, un tricycle ou quadricycle électrique, vous pouvez bénéficier d’une aide allant jusqu’à 1 400 euros. Et si c’est pour un vélo à assistance électrique, vous pouvez prétendre à une aide de 500 euros.

Professionnel agréé Ministère de l'Intérieur

Les derniers articles