Vignette Crit’Air Le Mans : commandez votre pastille

La dégradation de l’air est de plus en plus importante dans la ville du Mans. Cela est dû, en grande partie, au trafic routier dense et aux nombreux véhicules qui sont les principaux émetteurs de gaz à effet de serre. La vignette Crit’Air semble être la solution à ce problème, c’est pourquoi les autorités ont décidé de l’adopter. Mais qu’est-ce que cela va impliquer? Nous faisons le point sur la situation au Mans.

Le Mans circulation

Vignette Crit’Air, mieux comprendre le dispositif

La vignette Crit’Air est une pastille qui sert à identifier les voitures en fonction de leur taux d’émission. Chaque macaron a une couleur différente et est numéroté de 0 à 5. Les véhicules les plus polluants sont classés Vignette Crit’Air 5, tandis que les plus écologiques sont regroupés dans la classe Crit’Air 0.

Mais en quoi ce système permet-il de lutter contre la pollution atmosphérique?

Grâce à ces autocollants, on peut facilement identifier les véhicules les plus émissifs afin de leur interdire l’accès aux routes. D’un autre côté, l’utilisation des moyens de transport verts est encouragée avec des conditions avantageuses pour la circulation et le stationnement.

Notez que la vignette concerne tous les véhicules à moteur: les deux-roues, les tricycles, les quadricycles, les voitures légères, les utilitaires et même les poids-lourds. Quant à la classification, elle se fait en se basant sur l’âge du véhicule, le type de moteur et la norme Euro.

Application de la ZFE-mobilité à Mans

Comme toutes les autres villes françaises de plus de 150.000 habitants, Le Mans devra bientôt mettre en place sa ZFE-mobilité.

Le périmètre

Pour le moment, aucune communication officielle n’a été faite en ce qui concerne le périmètre de la ZFE au Mans. Lorsque le dispositif sera activé, la préfecture de Sarthe ne manquera pas de révéler ces informations.

Par ailleurs, des panneaux de signalisation spécifiques seront installés afin de guider les usagers de la route. Ils indiqueront les zones ainsi que les vignettes Crit’Air autorisées.

Les voitures concernées

Tous les véhicules en ville doivent avoir une pastille écologique. Par ailleurs, lorsque la ZFE-mobilité sera mise en place, les véhicules les plus polluants disparaîtront progressivement de la circulation.

D’après les prévisions, la ZFE-mobilité à Mans devrait entrer en vigueur en 2025.

Les véhicules de la classe Crit’Air 5 et 4 seront alors les premiers à être bannis de la circulation. Et une année après l’autre, les autres véhicules polluants, c’est-à-dire ceux de la classe Crit’Air 3, s’ajouteront à la liste.

Création d’une la ZFE-mobilité à Mans, un sujet qui fâche

Pour le moment, la création d’une ZFE et le bannissement des véhicules les plus polluants sont des sujets qui fâchent. En effet, nombreux sont les habitants qui contestent la mise en place du dispositif. Il y a par exemple le délégué de l’association 40 millions d’automobilistes qui a manifesté son mécontentement. Il a déclaré que ce dispositif pénaliserait les ménages les plus modestes qui auront du mal à changer de véhicule.

Commande d’une vignette Crit’Air à Mans

Un formulaire est disponible en ligne. Il vous suffit de le remplir avec les informations demandées (âge du véhicule, immatriculation, nom et prénom du propriétaire, adresse…). Assurez-vous d’entrer des informations correctes, car il suffit d’une seule erreur pour retarder le traitement de votre demande.

Puis, vous devez payer le prix de la vignette et le tarif d’acheminement. Les paiements par carte bancaire sont les seuls acceptés sur la plateforme.

Une fois que c’est fait, vous n’avez plus qu’à patienter une bonne dizaine de jours pour obtenir votre pastille éco par voie postale. Lorsqu’elle sera en votre possession, apposez-la sur votre pare-brise (voiture) ou sur la fourche (deux-roues).

Vignette Crit’Air et sanctions

Il ne faut pas oublier qu’en plus de la ZFE-mobilité qui sera activée plus tard, Le Mans dispose déjà d’un autre dispositif pour réguler la qualité de l’air lors des pics de pollution. En effet, la circulation différenciée peut être activée lorsque les seuils réglementaires de polluants sont dépassés.

Si un automobiliste circule dans la zone sans une vignette Crit’Air ou avec une vignette non autorisée, il risque alors une amende dont le montant peut varier de 68 euros à 135 euros. Et lorsque la ZFE sera active, les mêmes sanctions s’appliqueront. Une immobilisation et une mise en fourrière du véhicule sont aussi possibles, en fonction de la gravité de l’infraction.

Les aides disponibles

Étant donné que les habitants commencent à élever la voix concernant l’application de la vignette Crit’Air et la suppression des véhicules diesel, les autorités et le gouvernement devront mettre en place diverses aides et subventions afin d’accompagner les familles aux revenus modestes.

En outre, d’autres mesures seront prises pour faciliter le déplacement en ville: multiplication des passages de transports en commun, création de parkings gratuits à l’entrée de la ZFE, et bien d’autres encore.

Professionnel agréé Ministère de l'Intérieur

Les derniers articles