Vignette Crit’Air Orléans

La pollution de l’air est préoccupante dans les grandes villes de France comme Orléans. Selon l’Association de surveillance de la qualité de l’air en région Centre-Val de Loire, l’air a été fortement pollué sur environ 20% de l’année, depuis 2014 à 2016. Rétablir la situation est donc devenue une priorité pour les autorités locales. En effet, c’est d’une importance capitale pour préserver la santé de la population, surtout celle des personnes sensibles comme les seniors et les enfants. Jusqu’à présent, la vignette Crit’Air semble être la meilleure solution pour réduire la pollution atmosphérique.

Comment fonctionne la vignette Crit’Air à Orléans?

D’abord, il faut savoir qu’Orléans est déjà une ZPAd (Zone de protection de l’air départementale), tout comme La Rochelle. Cela signifie que pour le moment, la pastille colorée n’est obligatoire que lors des pics de pollution. Selon le niveau d’alerte, les autorités peuvent interdire la circulation des véhicules qui ne disposent pas d’une vignette Crit’Air. Notez que les dispositions ne sont que temporaires et qu’elles peuvent concerner toute ou seulement une partie de la zone départementale. 

Vignette Crit’Air et ZFE à Orléans

D’après la loi LOM et la loi Climat et Résilience, une ZFE devrait être mise en place à Orléans d’ici 2025. En effet, la métropole remplit toutes les conditions, notamment au niveau du nombre de populations, puisqu’elle compte plus de 150 000 habitants.

Les modes d’application du ZFE, ainsi que le calendrier seront définis par le préfet.

En attendant, voici les grandes lignes concernant le fonctionnement de la ZFE Orléans. Les véhicules les plus émissifs seront interdits progressivement. Au final, il ne devrait plus rester que les véhicules avec les vignettes Crit’Air 1 et 0. Comme beaucoup, vous vous interrogez certainement sur les mesures pour accompagner les automobilistes qui doivent changer de véhicule ?

Rassurez-vous, plusieurs aides gouvernementales sont disponibles : primes à la conversion, bonus écologique, éco-chèque mobilité… Si vous voulez vous renseigner à propos de ces aides, rendez-vous à la préfecture, à la mairie ou auprès des services du ministère de transition écologique de votre région.

Comment demander sa vignette Crit’Air pour Orléans ?

Étant donné que le dispositif est déjà instauré à Orléans, vous devez apposer la pastille sur votre pare-brise ou sur le guidon de votre deux-roues si vous souhaitez circuler librement dans la ville pendant les pics de pollution.

Si vous n’avez pas encore votre macaron, il est temps d’en faire la demande.

Pour cela, rendez-vous sur le site du ministère chargé de l’environnement. On vous y proposera un formulaire que vous devez remplir à l’aide des informations inscrites dans votre carte grise. Par la suite, payez le prix de la vignette qui est de 3,70 euros pour les voitures immatriculées en France (hors frais de dossier). C’est légèrement plus cher pour les voitures qui ont été immatriculées à l’étranger (4,51 euros).

Une fois toutes les étapes effectuées, il ne vous reste plus qu’à patienter quelques jours (délai normal de 10 jours) pour recevoir votre pastille par voie postale.

Nous tenons à souligner que la demande de la pastille ne peut se faire qu’avec une carte grise à jour, surtout en ce qui concerne l’adresse dans le document. Si ce n’est pas le cas, procédez d’abord à un changement d’adresse avant d’entreprendre la démarche.

Qu’est-ce que la vignette Crit’Air ?

La vignette Crit’Air est un dispositif mis en place en 2017 afin de lutter contre la destruction de l’air. Bien qu’il existe depuis plus de 5 ans, le système reste encore peu connu du public. C’est pourquoi nous revenons sur le sujet dans le présent article.

Le dispositif Crit’Air comprend des macarons de différentes couleurs qui permettent de déterminer le niveau d’émission d’un véhicule (voiture utilitaire, poids lourd, deux-roues…). La classification se fait sur la base de la date d’immatriculation et du type de motorisation.

  • La vignette Crit’Air 0 (verte) pour les véhicules qui fonctionnent à l’hydrogène ou à l’énergie électrique.
  • La vignette Crit’Air 1 (violette) pour les véhicules hybrides rechargeables et les voitures qui fonctionnent au gaz.
  • La vignette Crit’Air 2 (jaune) pour les deux-roues, les tricycles de la norme Euro 3, les poids lourds norme Euro 5, les voitures particulières essence norme Euro 4, les voitures particulières norme Euro 5 et 6, les camions, les autobus et les autocars diesel.
  • La vignette Crit’Air 3 (orange) pour les voitures utilitaires norme Euro 2 et 3, ainsi que les poids-lourds essence de la norme Euro 3 et 4. Cette catégorie comprend également les véhicules motorisation diesel de la norme Euro 4 et 5.
  • La vignette Crit’Air 4 (bordeaux) pour les véhicules particuliers norme Euro 3, les poids lourds norme Euro 4 motorisation diesel, les deux-roues et les tricycles immatriculés de juin 2000 à juin 2004.
  • La vignette Crit’Air 5 (grise) pour les véhicules particuliers diesel de la norme Euro 2 et les poids-lourds diesel de la norme Euro 3.

Notez qu’il existe des véhicules qui ne peuvent être classés dans le dispositif, car trop polluants. C’est le cas des voitures essence et diesel qui sont immatriculées avant le 31 décembre 1996.

Professionnel agréé Ministère de l'Intérieur

Les derniers articles