La vignette Crit’Air bientôt obligatoire à Caen 

Pour continuer à suivre les nouvelles mesures prises lors du vote de la loi Climat et Résilience, le gouvernement compte bien étendre à de multiples grandes villes son interdiction de circuler pour les véhicules les plus polluants. Dès 2025, c’est dans la ville de Caen qu’il faudra circuler muni d’une vignette Crit’Air adaptée. 

Caen devient ZFE

Qu’est-ce qu’une ZFE ? (zone à faibles émissions) 

Pour lutter contre la pollution de l’air qui est grandissante au sein des grandes villes de France, le gouvernement a voté le 22 août 2021, la loi Climat et Résilience, qui a pour but de réduire le taux d’émissions de gaz à effet de serre au sein des métropoles. 

Depuis, une à une, les grandes villes françaises de plus de 150 000 habitants et leurs banlieues deviennent des zones à faibles émissions, où il est parfois interdit à certaines classes de véhicules de circuler tandis qu’un macaron Crit’air devient obligatoire sur le pare-brise des automobilistes. 

En 2025, qui pourra circuler à Caen ?

D’ici 2025, la ville de Caen compte interdire l’accès à ses routes lors de pics élevés de pollution aux automobilistes qui possèdent une vignette Crit’Air 5, c’est à dire les véhicules diesel immatriculés entre juillet 1997 et décembre 2020.

Dans les autres ZFE déjà mises en place, les Crit’Air 3,4 et 5 sont régulièrement interdites d’entrée au sein des métropoles. 

Quelles seront les communes concernées par la vignette Crit’Air ?

Pour le moment, le gouvernement a établi un plan qui englobe de nombreuses communes au sein de sa ZFE : Mondeville, Cormelles, Rots et Verson sont notamment citées ainsi que de multiples autres villages. Néanmoins, la ville de Caen a annoncé étudier cette proposition, mais préfère établir elle-même le périmètre de sa ZFE.

Quelles aides sont mises en place pour les habitants de Caen ?

Pour venir en aide aux 2 284 automobilistes actuellement concernés par la future interdiction de circuler à Caen, la ville compte bien financer une partie des dépenses occasionnées par cette mesure pour ne pas mettre les ménages les plus modestes dans une position difficile. 

Des aides financières

En plus des primes, crédits d’impôt et allocations versées par l’État, la collectivité devrait bientôt proposer aussi son assistance aux personnes qui sont dans l’obligation de changer de voiture pour pouvoir continuer à se rendre en ville.

Des transports en commun plus nombreux

Aussi, la ville de Caen compte proposer plus d’alternatives à la voiture afin de ne pas léser les travailleurs qui doivent aller chaque jour dans des lieux soumis à ces restrictions alors que leur véhicule comporte une vignette Crit’Air 5. Ainsi, plus de transports en commun circuleront dès 2025 au sein de la nouvelle ZFE.

Quelles seront les sanctions si je ne possède pas de vignette Crit’Air ?

Si vous circulez à bord d’un véhicule classé Crit’Air 5 ou qu’un agent de police constate que vous n’avez aucun macaron sur votre pare-brise, vous encourez une amende de 68 €.

Encore en négociation, certaines modalités de la nouvelle zone à faibles émissions pourraient permettre à certains citoyens d’y voir plus clair dans les mois qui viennent.

La ville de Caen à aborder les sujets de possibles dérogations, d’aides financières et d’un changement de périmètre qui restent encore flous, mais qui offriront aux citoyens comme à l’environnement un nouveau souffle, car la métropole recense parfois de tels pics de pollution que les enfants se voient être interdits de pratiquer du sport à l’extérieur.

Professionnel agréé Ministère de l'Intérieur

Les derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.