La Rochelle rejoint les autres grandes villes françaises classées ZFE

Dans le but de poursuivre son objectif d’application de la loi Climat et Résilience, le gouvernement continue d’étendre aux grandes villes françaises l’obligation de circuler muni d’une vignette Crit’Air. Dès 2025, La Rochelle rejoindra les rangs des ZFE. 

la rochelle

Le gouvernement étend sa lutte contre la pollution à La Rochelle 

Votée en 2021, la loi Climat et Résilience à pour but de réduire la pollution atmosphérique en grande partie générée par la circulation de véhicules polluants.

Les véhicules polluants interdits dans le centre de La Rochelle

En mettant en place des zones où seules les voitures, motos et camionnettes les moins dévastatrices pour l’environnement sont autorisées à circuler, l’État compte bien réduire les émissions nocives qui surplombent l’air.

Des ZFE dans toutes les grandes villes

Pour cela, des ZFE ou zones à faibles émissions, sont mises en place dans toutes les grandes agglomérations qui accueillent plus de 150 000 habitants. Dans un périmètre défini par les villes, il est désormais impossible de circuler à bord de voitures classées Crit’Air 3,4 et 5, lorsqu’un pic de pollution survient. Pour permettre aux autorités de surveiller la fréquentation des routes, les automobilistes doivent obligatoirement circuler au sein de ces zones en étant munis d’une vignette Crit’Air

Des décisions doivent être prises avant 2025 

La Rochelle et ses communes charentaises ont jusqu’à 2025 pour décider du périmètre concerné par la ZFE, des modalités de l’interdiction de circuler aux véhicules polluants ainsi que pour avertir la population de leur intérêt à troquer leurs anciennes voitures diesel ou à essence contre de nouvelles automobiles électriques

Des aides allouées aux automobilistes de La Rochelle

Pour préparer au mieux ses habitants à l’arrivée de cette nouvelle mesure, la ville réfléchit à des solutions de financement pour permettre aux ménages les plus précaires et aux entreprises locales de continuer à se déplacer légalement au sein de la ville.

Aussi, le gouvernement propose un panel d’aides, de primes et de crédits intéressants afin de soutenir ceux qui rejoignent la lutte pour un air plus sain. 

Des dérogations envisagées 

La ville de La Rochelle, ouverte aux discussions avec ses citoyens, évoque avec eux et notamment avec les entreprises de possibles aménagements.

En effet, nombreux sont les entrepreneurs de La Rochelle qui sont soucieux de ne pas pouvoir changer pour de l’électrique l’intégralité de leur parc automobile avant 2025. Pour rassurer ses habitants, la nouvelle ZFE aborde le sujet d’une possible mise en place graduelle pour permettre à certains automobilistes de continuer à circuler librement dans la ville.

Professionnel agréé Ministère de l'Intérieur

Les derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.