La vignette Crit’Air obligatoire à Reims

La nouvelle est tombée : à partir du 2022, la vignette Crit’Air sera obligatoire dans toute l’agglomération de Reims. Cette obligation concerne tous les véhicules motorisés autorisés à circuler sur la voie publique. Ainsi, les automobilistes comme les conducteurs de deux-roues devront apposer sur leur pare-brise ce dispositif. L’objectif est de lutter contre les émissions de gaz polluants et plus encore pendant les pics afin que les concentrations mesurées respectent les valeurs réglementaires.

Pour rappel, cette disposition fait suite à la mise en place le mercredi 1er septembre 2021 à Reims de la zone antipollution officiellement appelée zone à faibles émissions mobilité (ZFEm). Dans ce dossier, on vous rappelle tout ce que vous ne savez pas déjà sur ce dispositif.

Vignette Crit’Air : Quésaco

Pour ceux et celles qui ne le savent pas encore, la vignette Crit’Air aussi appelée certificat qualité de l’air est une pastille sécurisée, à coller sur le véhicule pour afficher sa classe environnementale. Elle doit être collée de manière visible sur tous les types de véhicules : voitures, motos, scooters, utilitaires, poids lourds et tout autre véhicule terrestre à moteur. Il est à noter que plus le chiffre affiché par la vignette sera élevé, plus le véhicule sera considéré comme polluant.

Source : reims.fr

Dans les détails, la vignette Crit’Air permet de déterminer si le véhicule est concerné par une restriction de circulation. Concrètement, tous les véhicules affichant une vignette Crit’Air 5, c’est-à-dire les diesels à partir de 1997, n’auront plus accès à l’hypercentre incluant le boulevard Louis-Roederer, jouxtant la gare, les axes Lundy, La Paix, Victor-Hugo boulevard Dieu-Lumière, les boulevards du Dr-Henri-Henrot, Paul-Doumer, les ponts de Venise et du Général-de-Gaulle ainsi que la voie Taittinger et la traversée urbaine. Dès 2023, les vignettes Crit’Air 3, 4 seront également interdites dans la ZFE.

Une couleur par degré de pollution

Reims comptera 6 vignettes Crit’Air de couleurs différentes en fonction du niveau de pollution des véhicules :

  • La pastille verte, numéro 0, est attribuée aux voitures 100 % électriques ou à l’hydrogène
  • La vignette violette, numéro 1, concerne les véhicules au gaz naturel ou hybride rechargeables ainsi que les véhicules Euro 5 ou 6. Notons que les voitures diesel ne pourront pas obtenir une vignette Crit’Air de niveau 1.
  • La pastille jaune, niveau 2, est attribuée aux véhicules diesel immatriculés entre 2011 et septembre 2015 (norme euro 5) ou à partir de 2015 (norme euro 6) ainsi que les véhicules essence immatriculés entre janvier 2006 et décembre 2010 (norme euro 4)
  • La vignette Crit’Air orange, numéro 3, concerne les véhicules essence qui ont entre 10 et 20 ans ainsi que les véhicules diesel qui ont entre 6 et 10 ans. Autrement dit immatriculé entre 1997 et le 31 décembre 2005 pour les essences. Entre 2006 et décembre 2010 pour les voitures diesels
  • La vignette marron, niveau 4, est attribuée aux véhicules diesel de norme Euro 3, c’est-à-dire immatriculée avant le 1er janvier 2001.
  • La vignette grise, numéro 5, concerne les véhicules diesel immatriculés avant 1997

Commander votre vignette Crit’Air au plus vite

À partir du 1er janvier 2022, tous les véhicules ne disposant d’une vignette Crit’Air qui circule à Reims seront lourdement pénalisés en cas de contrôle des forces de l’ordre. L’amende est salée : 45 euros si elle est payée immédiatement, 68 euros le cas échéant et 135 euros pour un poids lourd (minorée à 90 euros si elle est payée immédiatement).

En cas de récidive, l’immobilisation du véhicule peut être demandée.

Professionnel agréé Ministère de l'Intérieur

Nos derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *