Lille : les véhicules les plus polluants pourront encore circuler en 2021

Suite à la crise sanitaire, la métropole lilloise repousse la mise en place de la zone à faible émission, pourtant prévue pour le 1er janvier 2021.

La ZFE consiste à interdire la circulation des véhicules portant une vignette Crit’air 4 ou 5 ainsi que ceux qui sont trop vieux dans onze villes du territoire, dont la ville de Lille. Plus de détails dans cet article.

Les ZFE – zone à faibles émissions

Afin de réduire la pollution de l’air, l’État a décidé d’interdire la circulation des vieilles voitures polluantes en établissant des zones à faibles émissions dans sept métropoles françaises. Bien que celle de Lille n’en fasse pas partie, elle a voté en faveur de cette mesure en juin 2019.

Cette loi consiste concrètement à interdire le périphérique aux voitures avec une vignette Crit’air 4 ou 5, même pour une simple traversée. La circulation des véhicules de plus de 14 ans est aussi interdite dans les 11 villes ayant voté pour cette mesure. Ce sont les voitures qui polluent le plus.

Pourquoi cette mise en place a-t-elle été reportée ?

La création de la ZFE à Lille a été repoussée d’une année en raison de la crise du Covid-19. En effet, la mise en place demande du travail incompatible avec le confinement. D’ailleurs, les responsables concernés ont soutenu que les difficultés économiques actuelles ne le permettent pas.

Des aides financières pour les particuliers concernés

Cette mesure s’accompagne d’une aide financière importante pour tous les habitants de la zone concernée qui doivent changer de véhicule. Avec les primes octroyées par l’État, comme la prime à la conversion, le montant de ces aides peut aller jusqu’à 19 000 euros pour l’achat d’une voiture neuve et 12 000 euros pour une d’occasion.

La première à créer une ZFE est la métropole du Grand Paris en juillet 2019. Pour Lille, un accompagnement financier sera discuté et certaines dérogations seront accordées. Il est toutefois à noter que ces aides ne concernent que les habitants de la métropole et non ceux qui la traversent.

Combien de véhicules sont concernés d’ici 2022 ?

D’après les chiffres du gouvernement, près de 270 000 véhicules sont immatriculés aux Crit’air 4 et 5 dans le Nord et le Pas-de-Calais. Parmi eux, 57 000 se situent dans la métropole lilloise. Ces statistiques ne prennent pas encore en considération les voitures immatriculées avant 2007 et celles dont les propriétaires n’ont pas régularisé les papiers.

Ainsi, jusqu’en 2022, plus de 300 000 voitures devraient être concernées par cette interdiction de circuler ou de traverser une partie de la zone lilloise. Si vous faites partie des habitants de cette zone, préparez-vous à ces changements d’ici un an.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires :

Categories

Les dernières actus