Vous pouvez encore garder vos anciennes plaques d’immatriculation cette année !

Normalement, les anciennes plaques d’immatriculation doivent être changées avant le 31 décembre 2020. Cependant, cette obligation a été annulée par un décret, publié le 11 décembre 2019. Ainsi, vous pouvez encore garder vos plaques d’immatriculation à modèles trois chiffres, trois lettres et deux chiffres (123 -XYZ-01).

Quelles sont les voitures concernées par ce changement de plaque ?

En 2008, une nouvelle réglementation pour les plaques d’immatriculation a été décidée. Cette dernière oblige les automobilistes à immatriculer leur voiture sur le nouveau modèle, comprenant deux lettres, trois chiffres et deux lettres (AB-123-CD). Cette nouvelle réglementation doit être mise en vigueur dès 2009. Le gouvernement a fixé la date butoir au 31 décembre 2020. Cependant, l’échéance a été levée et l’obligation de changer son immatriculation est annulée.

Ainsi, les automobilistes qui roulent encore avec l’ancienne immatriculation n’auront aucune démarche à réaliser. Cela concerne notamment les vieilles voitures et les modèles de collection. Selon l’Organisme Technique Central, l’âge moyen du parc automobile est de douze ans en France. De ce fait, la plupart des véhicules qui circulent sur les routes ont déjà changé leur plaque d’immatriculation.

Pourquoi peut-on garder nos anciennes plaques d’immatriculation ?

Depuis la fermeture des guichets de la préfecture, toutes les démarches d’immatriculation sont effectuées directement en ligne auprès de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS), y compris le changement de plaques d’immatriculation. Cependant, celle-ci traite de nombreuses demandes. Par conséquent, elle n’arrive pas à répondre à tout le monde dans des délais raisonnables. Même s’il y a des points numériques mis à dispositions dans les préfectures et sous-préfectures, la charge de travail est importante.

La demande de changement de plaque d’immatriculation est payante. Le coût varie selon la zone géographique et le type du véhicule. Cette nouvelle obligation entraine donc des frais supplémentaires aux automobilistes. Afin d’éviter cela, le gouvernement a décidé d’annuler pour le moment les obligations de changement de plaque d’immatriculation.

D’ailleurs, en effectuant une demande de changement d’adresse, ou un changement de propriétaire, la plaque d’immatriculation se bascule automatiquement sur le nouveau modèle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *