Prime à la conversion prolongée en 2021

Afin de soutenir la filière automobile pendant la crise sanitaire et économique, l’État français a décidé de prolonger la durée du dispositif de prime à la conversion. En effet, la prime est maintenue dans ses conditions actuelles jusqu’au 30 juin 2021. Cependant, après cette date, certaines voitures ne seront plus éligibles.

Le bonus écologique prolongé

Bonus écologique et prime à la conversion (prime à la casse) sont maintenus dans leurs conditions actuelles jusqu’au mois de juin 2021. Par contre, après cette date, ils seront définitivement diminués.

Le maintien des offres actuelles

Pour l’heure, le montant de la prime à la conversion dépend majoritairement du revenu fiscal du demandeur ainsi que du type de voiture achetée. Actuellement, la prime varie de 1 500 à 2 500 €.

Ce montant peut être doublé uniquement pour les foyers qui disposent d’un revenu fiscal de référence ne dépassant pas 6 300 € par part.

Cela concerne aussi les conducteurs considérés comme de gros rouleurs non imposables (plus de 30 km par jour pour le trajet domicile/lieu de travail). Dans ces conditions, il est possible de recevoir jusqu’à 3 000 € de remise pour l’achat d’une voiture thermique et 5 000 € pour l’achat d’une voiture hybride ou électrique (neuve ou d’occasion).

Le durcissement sera progressif

Pour l’instant, les voitures qui répondent aux critères d’éligibilité Crit’Air 1 et 2 (émission de moins de 137g de CO2 par kilomètre) bénéficient de la prime à la conversion.

Cependant, à partir de juillet 2021, il sera obligatoire d’acheter une voiture qui ne rejette que 132g de CO2 par kilomètre pour profiter de cette aide. Autrement dit, tous les modèles Crit’Air 1 et 2 ne seront plus éligibles.

L’objectif du gouvernement est que le seuil maximal d’émission de CO2 ne dépasse plus les 127g de CO2 par kilomètre, et cela dès 2022.

La date d’achat comme condition

Comme pour le bonus écologique, les voitures neuves achetées avant le 30 juin 2021 permettront à leur propriétaire de recevoir la prime à la conversion dans les conditions applicables jusqu’au mois de juillet 2021 (uniquement si la facturation se produit avant septembre 2021 et que le véhicule répond aux critères d’éligibilité).

Par ailleurs, dès janvier 2022, les conditions les plus avantageuses seront maintenues uniquement pour les véhicules achetés avant décembre 2021 (uniquement si la facturation a lieu avant mars 2022).

La prime à la casse pour les véhicules en location longue durée

Les véhicules achetés dans le cadre d’une LOA (Location avec option d’achat) ou d’une LLD (Location longue durée) donnent également droit au versement de la prime, à condition que la voiture acquise soit éligible au dispositif.

Cependant, la prime à la casse sera versée uniquement si la durée de la location est égale ou supérieure à 2 ans. De plus, la mise à la casse de l’ancienne voiture doit être faite dans un délai de 6 mois après le paiement du premier loyer. Il est important de préciser que si la mise à la casse se produit avant le premier paiement, le locataire (l’acheteur) n’obtiendra pas la prime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *